Les Trampolines de l’ADARD : Samedi 11 octobre 2014, 20h30

ESPACE JEAN RACINE
 rue Ditte (à 100 m du terminus du RER B)
78470 Saint-Rémy-Lès-Chevreuse

Places Plein tarif 24 € – Spécial famille (2 parents et leurs 3 enfants) : 60 €
               Tarif réduit 12 € (adhérents de l’ADARD, jeunes de moins de 25 ans, demandeurs d’emploi, intermittents,
)

Billetterie :
ADARD : 01 30 52 07 69
Office du Tourisme : 01 30 52 22 49
Comptoir du Lieu-Dit : 01 77 04 50 34
Chevreuse Optique : 01 30 52 09 52

Vous pouvez aussi réserver en ligne.

En première partie, coup de pouce à l’Esprit du Vent pour les « Fantaisies Devos » : 30 mn

Chez Devos, rien, ce n’est pas rien. La jonglerie des mots mène toujours à la chute. Un homme qui a chu, est-il déchu ?
De cette question jaillissent les tourments intérieurs des trois personnages : conflit conjugal, problèmes de voisinage, relations à Dieu, à la matière…

C’est à la lumière d’une torche que les personnages redécouvrent le théâtre : empli des rêves de chacun, ce lieu de l’imaginaire permet toutes les transformations.
De chute en chute, « Fantaisies Devos » est un voyage musical dans la « Matière à rire » du grand Raymond joué et chanté par deux femmes, un homme et un piano.

Auteur : Raymond Devos – Artistes : Gilles Favreau, Sylvie Florio, Marie Thomas – Metteur en scène : Chantal Charrier

Figaroscope :  » Deux comédiennes aguerries, un acteur, chanteur, pianiste facétieux. On en redemande. « 

Télérama : «  Dans une mise en scène habile, le trio nous propose un divertissant voyage à travers les « classiques » de l’inoubliable jongleur de mots. Savoureux. »  Michèle Bourcet

En deuxième partie, notre coup de cœur : Warren ZAVATTA dans « Ce soir dans votre ville »

Les Trampolines de l'ADARD 2014

 

 

Comédien, musicien, jongleur, acrobate, petit-fils du grand Achille – l’un des clowns les plus célèbres, ce romano des temps modernes ne renie rien, mais ose dans cette performance spectaculaire drôle et caustique, mettre à mal avec sincérité et humour, le « merveilleux » monde du Cirque dans lequel il a grandi à ses dépens…

 

 

 

Télérama : « Un spectacle original d’une drôlerie vacharde. »   Michèle Bourcet

Pariscope : « Warren Zavatta nous entraine dans un récit passionnant, drôle, sincère et émouvant. »   Marie-Céline Nivière

L’Express : « Un one-man show tordant, émouvant, et intelligent. »   Eric Libiot

Le Nouvel Obs : « Warren, devenu théâtreux, est aussi une bête de scène. Souvent virulent, ce règlement de comptes avec son passé est des plus cocasses. »   Jacques Nerson